Découvrir la Mongolie, pays de la steppe...

Sejour a selenge. Jouer 1

Je connais bien une famille mongole de nomads du Selenge aimag. On a été les voir cet été. Le pére de famille, Sembee, est un soixantenaire, serieux et discret, un vrai travailleur nomade, qui est toujours en train de chevauchér, garder son bétail et donner les conseils de vie aux plus jeunes nomades. Sa femme, Alimaa, soixante ans, est une femme trés gentille, hospitaliére, parlant plus que son mari et une bonne cuisiniére. Ils ont veçu toute leur vie dans le Selenge et sont des nomades heureux de leur vie et fiers du leurs cinq enfants: deux fille et trois fils.
   Quand nous sommes descendus du train, Bayar, leur fils ainé, nous attendait à la gare avec leur télègue. A cette saison, il fallait traverser la riviere Olgii puis continuer à pied a peu prés trente km dans la steppe pour arriver a leur yourte. La rivére n'est pas large, mais rapide, il a danger de chute, c'est pourquoi les locaux préférent traverser avec leur chevaux. On dit qu'il y a des trous profondes dans la riviére et qu'il y a certains risques à traverser à pied.
   Alimaa nous attendait devant sa yourte avec inpatience, et avec une sourire sympa elle nous invite dans la yourte
      -Le voyage est bien passé, n'a pas été trop dur?  nous demande t'elle.
      -Non, avec le train maintenant on arrive vite.Et votre estivage va bien,et le betail se porte bien? je repond (c'est  questions sont une forme de politesse en Mongolie)
      -Oui, avec l'aide de ciel- repond t'elle.
   Apres on a donné des petits cadeaux, les petits cadeux sont necessaires, j'ai pris des bonbons et des chocolats pour les petits, des vetements de bébé (la fille d'Alimaa a un bébé de cinq mois), quelques medicaments pour les premiers soins etc.
   Pendant ce temps Sembee arrive. Il a l'air trés content nous voir, s'installe au milieu de la yourte comme le maitre de famille et commence à nous raconter les nouvelles des nomades de la region, leurs problémes et du Naadam de Selenge. Le Naadam est une fete traditionnelle mongole, qui a lieu chaque été, en juillet et presente trois festivitès:la lutte mongole, le tire à l'arc et les cours de chevaux. Sembee a de bons chevaux rapides et chaque année il en met un ou deux au Naadam, mais les chevaux ne gagnent pas, ils arrivent toujours cinquéme ou sixiéme. Son fils, Aska, 12 ans, adore l'equitation et toujours present au Naadam de sa région.
   Apres Alimaa et sa fille Kherlen preparent un plat traditionnel - khuushuur - c'est la viande bovine épicée et roulée dans la farine. Apres un repas commun nous allons tous aider Kherlen à retrouver les moutons partis au matin un peu loin pour trouver leur nourriture. J'aide Alimaa à traire les vaches puis nous rentrons dans notre yourte pour un sommeil bien réparateur.

commentaires {0}
Publié à 14:06, le 17/05/2012, Oulan-Bator
Mots clefs :


Page précédente Page suivante
Mon blog est pour ceux qui veulent découvrir la Mongolie, pays de nomades et de la steppe...


Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Album photos
Mes amis

Mes albums

Où suis-je actuellement ?



Derniers articles
- Sejour a selenge. Jouer 3
- Sejour a selenge. Jouer 2
- Sejour a selenge. Jouer 1

Rubriques

Sites favoris